Pour renouer avec nos vrais besoins et se nourrir de manière adaptée en se faisant plaisir, il existe une technique qui devient populaire, c’est le fait de manger en pleine conscience (Mindful Eating).
C’est aussi ce qui est appelé, au travers d’un mouvement mondial assez récent, l’Intuitive Eating, qui invite à se reconnecter à ses besoins physiologiques essentiels, comme lorsque nous n’étions encore que de petits enfants et que nous entretenions un rapport instinctif à la nourriture.

Manger en pleine conscience, concrètement, ça veut dire quoi ?

Il s’agit tout simplement de percevoir l’acte de manger à travers tous nos sens.
Pour retrouver le plaisir de manger et éviter les automatismes qui nous mènent à la malbouffe ou au surpoids, je vous invite à porter votre attention – dénuée de tout jugement – sur l’acte de manger, au moment où vous mangez.

Pendant le repas

Voici quelques recommandations pour un repas en pleine conscience :

• Attendez d’avoir faim pour manger.
• Déjeunez en paix, sans téléphone, ni radio, ni télé ni ordi, ni journaux et, idéalement seul.e pour être plus concentré.e.
• Prenez le temps de regarder, de humer, pourquoi pas de toucher avec les doigts, puis de déguster lentement votre repas.
• Ralentissez au mieux votre rythme, mastiquez, posez vos couverts, buvez une gorgée d’eau…
• Demandez-vous régulièrement si une nouvelle bouchée vous ferait encore plaisir ou si vous vous sentez rassasié.e.
• Arrêtez-vous de manger dès que vous n’avez plus faim.
• Soyez fier.e de l’expérience que vous venez de mener et souriez !

Hors repas

Et voici quelques trucs à appliquer en dehors des repas :

• Ne commencez pas la journée en prévoyant de vous restreindre.
• Si vous avez envie de grignoter entre les repas, obligez-vous à vous asseoir et à manger votre collation lentement en l’appréciant. Cessez de manger dès que le plaisir disparaît.
• Demandez-vous ce que vous éprouvez comme émotion en mangeant tel ou tel aliment. Et essayez, sans juger, de prendre conscience de ce que vous recherchez dans cet aliment : du réconfort, un apaisement, l’assouvissement d’une pulsion, une pause…
• Soyez bienveillant avec vous et ne vous reprochez pas vos excès. Attendez seulement d’avoir faim pour le repas suivant.
• Faites-vous du bien autrement qu’en mangeant (un peu de sport, une promenade, un thé, un bain, etc.)

Comme toujours, je serais heureuse de partager vos expériences ou de répondre à vos questions, n’hésitez pas, commentez ci-dessous !

Pour aller plus loin !

Pour ceux qui auraient besoin d’être accompagnés pour les premières fois, je recommande la méditation « Au déjeuner » de l’appli Mindful Attitude (20 minutes)
Et pour ceux qui ont envie d’aller plus loin, vous pouvez lire l’ouvrage du Dr Jan Chozen Bays « Manger en pleine conscience ».